Sweet

La team Sweet Punk s'agrandit !

Vie d'agence

Partager

Au 91 rue Saint-Lazare, 3 nouvelles têtes ont fait leur apparition aux pôles social média et strat de l’agence !

Nous sommes ravis d’accueillir Priscilla, notre nouvelle social média manager. Forte de plusieurs années d’expériences en agence et chez l’annonceur, Priscilla est notre nouvel atout pour piloter de véritables campagnes de communication sur les réseaux sociaux et engager davantage les internautes auprès de nos clients.

A ses côtés nous retrouvons Leslie, notre alternante social média manager dévouée aux marques et à leurs clients. Elle souhaite développer ses connaissances dans une agence dynamique qui ne cesse d’innover, à l’image du secteur dans lequel elle évolue.

Toutes deux forment un duo au sommet et nul doute que les prochaines campagnes social média de l’agence seront de haut vol !

And welcome to Isabella who also integrates Sweet Punk !
Anglais oblige pour cette jeune « strategic planneur » qui nous vient tout droit de Londres. Après 4 années outre-Manche, Isabella choisit Sweet Punk comme nouvel pied-à-terre ! Aux côtés de Nina et de Théo, elle veillera aux nouvelles tendances sociétales. Comme son nom l’indique, son rôle est « stratégique » car il permet d’assurer des campagnes de communication en cohérence avec les enjeux actuels et les attentes consommateurs. Son maître mot ? La ré-flex-ion !

Avec ces nouvelles arrivées, Sweet Punk se réjouit d’ouvrir ses portes au talent et à l’ambition. Une chose est sûre, les mois à venir won’t be boring… !

Retrouvez Priscilla, Isabella, Leslie sur Linkedin.

Partager cet article

Plus d'articles

Actualités 6 janvier 2023
3 min

Trois nouveaux succès pour Sweet Punk

Sweet Punk élargit encore son horizon avec 3 nouveaux clients d'univers distincts.

Vie d'agence 3 janvier 2023
3 min

Sweet Punk prêt pour 2023 avec cinq nouvelles recrues

Afin de poursuivre son développement et sa stratégie d’accompagnement au plus près des marques, Sweet Punk annonce 5 nouvelles arrivées : 4 collaborateurs au pôle relation client et un directeur artistique senior.

Articles 23 décembre 2022
9 min

Parents sous pression : la faute aux réseaux ?

“Une femme sur trois ne veut pas d’enfant”*; cette étonnante statistique souligne une natalité historiquement basse pour l’hexagone et plus généralement une évolution du rapport à la parentalité.
Les individus en âge de procréer, et notamment les femmes, ont tendance semble-t-il à beaucoup plus intellectualiser le fait de devenir parent que leurs aînés. Les réseaux sociaux sont-ils responsables de la pression excessive que les parents d’aujourd’hui semblent subir ?

You should think bigger