Sweet

Trois nouveaux budgets pour Sweet Punk.

Actualités

Partager

Sweet Punk signe trois nouveaux projets, et pas des moindres.

Bouygues Bâtiment International

Bouygues Bâtiment International, filiale de Bouygues Construction spécialisée dans les projets de bâtiments complexes, souhaitait mettre en avant son expertise technique et ses réalisations et a choisi Sweet Punk pour ce chantier de taille.
L’agence se chargera donc de la création d’un site propre à la marque, qui fera la part belle à l’image et invitera les utilisateurs à admirer les réalisations premium de ce groupe leader et pionnier en matière d’innovation.

L’Aquarium La Rochelle

L’Aquarium La Rochelle, l’un des plus grands aquariums privés européens, a choisi Sweet Punk pour repenser son site et ainsi poursuivre la montée en puissance de la marque sur le web.
L’objectif : faire de l’Aquarium La Rochelle une des destinations incontournables du tourisme en côte Atlantique.

Street Power Football

Street Power Football, le nouveau jeu vidéo consacré à la culture street foot souhaite faire du bruit dans la communauté de passionnés présente aux 4 coins du globe.
SFL Interactive a donc choisi Sweet Punk pour réaliser son site web avec l’objectif d’offrir une visite personnalisée aux joueurs selon leur localisation pour en faire le jeu de street foot numéro 1 au monde.

Partager cet article

Plus d'articles

Actualités 6 janvier 2023
3 min

Trois nouveaux succès pour Sweet Punk

Sweet Punk élargit encore son horizon avec 3 nouveaux clients d'univers distincts.

Vie d'agence 3 janvier 2023
3 min

Sweet Punk prêt pour 2023 avec cinq nouvelles recrues

Afin de poursuivre son développement et sa stratégie d’accompagnement au plus près des marques, Sweet Punk annonce 5 nouvelles arrivées : 4 collaborateurs au pôle relation client et un directeur artistique senior.

Articles 23 décembre 2022
9 min

Parents sous pression : la faute aux réseaux ?

“Une femme sur trois ne veut pas d’enfant”*; cette étonnante statistique souligne une natalité historiquement basse pour l’hexagone et plus généralement une évolution du rapport à la parentalité.
Les individus en âge de procréer, et notamment les femmes, ont tendance semble-t-il à beaucoup plus intellectualiser le fait de devenir parent que leurs aînés. Les réseaux sociaux sont-ils responsables de la pression excessive que les parents d’aujourd’hui semblent subir ?

Vous voulez en parler avec nous ?

Pourquoi ne pas se rencontrer pour échanger autour d’un projet ou d’une technologie ? Nous serions ravis de partager notre vision des choses !

Nous contacter
You should think bigger